L'architecture est d'abord construction et son langage est celui des « forces excédentaires de la forme » (Heinrich Wölfflin – Psychologie de l'architecture – 1886) : ces convictions méritent d'être défendues avec insistance dans une période où la notion d'un savoir spécifique à notre discipline est mise en cause.
Aujourd'hui, l'architecture se complait trop souvent dans un jeu conceptuel dont l'histoire n'est plus la matière première, dont la construction n'est plus le moyen et dont la qualité de l'espace (donc de la vie qui s'y déploie) n'est plus l'objectif.
L'architecture ne doit pas devenir une science de l'assemblage et un royaume des faux-semblants, elle doit demeurer l'art de la tectonique et de la proportion. C'est pourquoi, nous faisons pleinement nôtres ces mots de Peter Zumthor :
" Personnellement, je continue à chercher dans les choses rudimentaires qui font l'architecture : les matériaux, la construction, les éléments porteurs et portés, le ciel et la terre ; je continue à chercher la confiance en des espaces qui peuvent être de vrais espaces. "

En 1990 Bernard Quirot fonde une première agence à Paris en association avec les architectes Stéphane Jousselin et Michel Ferranet. En 1996, il crée à Besançon avec Olivier Vichard, l'agence d'architecture Quirot & Vichard architectes. En avril 2008, l'agence déménage et change de statut pour devenir la SARL Bernard Quirot architecte et associés qui intègre Alexandre Lenoble et Francesca Patrono, anciens salariés de l'agence Quirot & Vichard.
Olivier Vichard est décédé en février 2014 et Francesca Patrono a quitté l'agence en 2016.

 

 

Associés

 

Bernard Quirot
Né à Dole en 1959, il étudie l'architecture à l'Ecole d'Architecture de Paris Belleville et obtient son diplôme en 1986 avec comme sujet «l'extension du Musée des Thermes et de l'Hôtel de Cluny à Paris». En 1988, il est nommé Pensionnaire à l'Académie de France à Rome à la villa Médicis où il effectue une recherche sur «les invariants dans l'architecture occidentale». De 1994 à 1999, il enseigne à l'Ecole d'Architecture de Paris Belleville en tant qu'enseignant vacataire.

 

Alexandre Lenoble
Né à Dijon en 1973, il étudie l'architecture à l'Ecole d'Architecture de Paris Belleville et obtient son diplôme en 1998 avec comme sujet «une pièce rurale à Tart l'abbaye». En 1996 et 1997, il travaille chez le célèbre architecte norvégien Sverre Fehn dont il présente, depuis, régulièrement l'œuvre et la pensée par des conférences et une exposition conçue en 2005 «Sverre Fehn, architecte du lieu».

 

Chloé Blache

 

Julie Vielle

 

 

Collaborateurs
actuels

Blache Chloé
Borrel Marion
Delteil Claire
Lenoble Alexandre
Meny Louis
Najean Thibaut
Quirot Bernard
Vielle Julie

Collaborateurs
depuis 2008

Abrantes Miguel
An LyT
Arnoud Corentin
Barthélémy Alice
Besnier Ludivine
Bourcet Nathalie
Breuillot Appoline
Bulle Mélitine
Burdin Claude
Camus Romain
Ceresatto Claudio
Chesney Maxime
Coll Bastus Xavier
Cunin Stéphanie
Delafin Isabelle
Deloge Aymeric
Demortier Romane

 

Dervaux Maxime
Doumergue Camille
Doutre Agathe
Drubigny Fabien
Duquet Maxime
Fillon Boris
Forato Éléonora
Galaunyté Aïsté
Gaudin Emmanuel
Gavuzzo Violaine
Guelle Laura
Haugh Barbara
Hiolin Camille
Isabey Anaïs
Jusselin Manon
Kotarski Julien
Lablanche Audrey
Lachat Guillaume
Larcher Vinciane
Laterza Marco
Lebel Lucas

Lepechon Marie
Matuszak Maxime
Mayoud Joris
Meux Justine
Mougel Éléonore
Ollivier Guy-Joël
Palmitessa Angela
Patrono Francesca
Philippe Adeline
Philippon Étienne
Pottier FrançoisPatrono Francesca
Philippe Adeline
Philippon Étienne
Pottier François
Pujol-Soulet Clémentine
Quirot Judith
Quirot Martin
Roques Lou
Pottier Nicolas
Sabel Julie
Sala Erika
Sarrazin Charles
Schmidt Morgane
Streiff Jules
Stremsdoerfer Alexis
Tournier Lorène
Vujkov Marina